Rachis | Pathologies osseuses | Syndrome de Bertolotti

 

Homme de 30 ans, lombosciatalgie L5 gauche.

 

 Fig1: IRM du rachis lombaire, coupes sagittales T1(a) T2(b) et STIR (c).
Discopathie avec minime protrusion discale en L3/L4 (flèche blanche) et L4/L5 (flèche bleue) n'expliquant pas la sciatalgie L5 gauche.

 


Fig2: IRM du rachis lombaire, coupes coronales STIR.
Hémisacralisation gauche de L5 avec néoarticulation entre le processus transverse gauche de L5 et le sacrum (type IIa selon Castellvi). Présence de remaniements inflammatoires en hypersignal STIR sur les deux berges de la néoarticulation à la fois au niveau du sacrum et du processus transverse gauche de L5 (flèches rouges).

 

 

Fig3: IRM du rachis lombaire, coupes axiales T2 en L5/S1.
Hypertrophie du processus transverse gauche de L5 (flèches bleues).
Cette transversomégalie et la pseudarthrose L5/S1 gauche sont responsables d'une compression de la racine L5 gauche (flèche blanche) dans son trajet foraminal.
Noter les remaniements inflammatoires du processus transverse gauche de L5 en hypersignal T2 (flèches bleues).

 

 

Conclusion:

Il s'agit d'un syndrome de Bertolotti associant lombalgies et anomalie transitionnelle de la charnière lombosacrée.
Remaniements inflammatoires de la néoarticulation L5/S1 gauche et discopathies aux deux étages sus-jacents expliquant les lombalgies.
Hypertrophie du processus transverse gauche de L5 responsable d'une compression de la racine L5 gauche expliquant la sciatalgie.