Genou | Tendons

  • Tendon patellaire: enthésopathie proximale
    • Basketteur présentant une douleur sous patellaire.

      Epaississement fusiforme de l’insertion proximale du tendon patellaire () centré par une image nodulaire touchant la face profonde du tendon (). Les fibres superficielles sont respectées. Il existe une participation inflammatoire du ligament graisseux infra patellaire de Hoffa en regard () mais également un œdème de la médulaire osseuse au niveau de la zone d’insertion de l’enthèse ().

       

  • Tendon patellaire: enthésopathie distale
    • Gonalgies antérieures chez un basketteur
      Epaississement fusiforme distale du Tendon Patellaire avec présence d’un nodule () de la face profonde du tendon. Discrète hyperhémie périphérique (). Absence de bursite.
      Enthése proximale () normale.

       

  • Tendon patellaire: tendinopathie bifocale
    • Gonalgies antérieures chez un basketteur
      Tuméfaction bifocale () du tendon patellaire avec présence d’une image nodulaire proximale () et distale (), les deux présentant une hyperhémie périphérique modérée ().

       

  • Tendon semi-membraneux : péritendinopathie (tendon direct) : Echo
    • Gonalgies postérieures. Notion de chute avec mouvement forcé en hyperextension il y a plusieurs semaines.

      Epaississement du tendon direct du semi membraneux (flèches blanches) avec  couronne hypoéchogène (petites flèches blanches)  de type inflammatoire (petites flèches oranges).

  • Tendon patellaire: tendinopathie
    • Gonalgies antérieures chez une femme de 62 ans.

       

  • Tendon Patellaire : enthésopathie nodulaire proximale II
    • Gonalgie antérieure avec point douloureux exquis de la pointe patellaire.

       

      Epaississement fusiforme proximal du Ligament Patellaire () centré sur un nodule hypoéchogène profond () entouré d'une hyperhémie au doppler couleur ().

       

  • Tendon Patellaire : Rupture Complète ECHO - IRM
    • Accident de Surf avec impotence fonctionnelle du membre inférieur.

      Tuméfection pré patellaire (petites flèches blanches) sur le bilan radiographique de profil.

      A l'échographie et l'IRM, rupture complète du Tendon Patellaire (flèches blanches) à la jonction 1/3 moyen - 1/3 proximal avec persistance d'un moignon proximal (têtes de flèche blanches) et d'un moignon distal (flèches noires).

      P : Patella

      TTA : Tubérosité Tibiale Antérieure.

  • Tendon patellaire: rupture partielle
    • Choc direct par planche de surf il y a 5 mois.
      Rupture partielle proximale du versant médial du Tendon Patellaire () avec persistance d’un « pont » tendineux () et importantes calcifications séquellaires (). Epaississement () avec hyperhémie () de la portion distale témoignant d’une tendinose avec petite bursite ().

       

  • Tendon patellaire: tendinopathie kystique
    • Gonalgie antérieure au long cours chez un footballeur. Nette régression des douleurs à ce jour.
      Epaississement fusiforme nodulaire de l’enthèse patellaire proximale (). Ce nodule apparaît remanié avec présence de micro calcifications () et de kystes (). L’hyperhémie périphérique reste modérée ().

       

  • Tendon patellaire: tendinopathie kystique (2)
    • Gonalgie antérieure chez un volleyeur. Antécédents d’enthésopathie patellaire proximale.
      La face profonde du tendon patellaire épaissi () est le siège d’une structure kystique trans sonore tubulée () . Il n’y a pas d’hyperhémie au doppler couleur. On retrouve un remodelage séquellaire finement calcifié de l’enthèse proximale du tendon ().

       

  • Maladie de Sinding-Larsen-Johanson
    • Douleurs de la pointe de la patella chez un jeune footballeur de 12 ans.

      Enthèsopathie proximale microtraumatique du tendon patellaire (Maladie de Sinding-Larsen-Johanson): fragmentation de l'extrémité distale de la patella () avec remaniement de hypoéchogène inflammatoire au doppler de l'enthèse proximale du tendon patellaire ().

       

  • Maladie d'Osgood Schlatter
    • Gonalgies antérieures chez un jeune footballeur.

      Remodelage finement calcifié () du noyau d'ossification de la tubérosité tibiale antérieure (TTA) avec discret épaississement du tendon patellaire.

      Hyperhémie au doppler énergie ().

       

  • Le syndrome de friction de la bandelette ilio-tibiale = Syndrome de « l’essuie glace » : Echographie
    • Gonalgies latérales chez un coureur de fond.

      Epaississement de la bandelette ilio tibiale ( ) en regard du tubercule condylien latéral ( ) avec bursite mécanique ( ) sous jacente. Absence d'épanchement intra articulaire . Aspect normal de la bandelette ilio tibiale du côté opposé ( ).

       

      Gonalgie externe d’effort.
      Epaississement modéré de la bandelette ilio tibiale () en regard du tubercule condylien latéral avec présence d’une bursite () siège d’une hyperhémie (). La bursopathie () est localisée à distance du recessus articulaire latéral.

       

  • Le syndrome de friction de la bandelette ilio-tibiale = Syndrome de « l’essuie glace » : IRM
    • Gonalgies latérales chez un athlète coureur de demi fond.

      Hypersignal de type inflammatoire (petites flèches blanches) des parties molles à la face profonde de la bandelette ilio tibiale (flèches blanches) en rapport avec le frottement sur le tubercule condylien latéral (*).

       

  • Tendon semi-membraneux: fissure partielle (tendon direct)
    • Douleur chronique postéro-médiale du genou chez un joueur de rugby de haut niveau.

       

      Echographie et IRM: Fissure longitudinale du tendon direct du semi-membraneux ().

       

  • Tendon semi-membraneux: tendinopathie (tendon réfléchi)
    • Hypertrophie douloureuse avec épanchement du tendon réfléchi du semi membraneux () situé sous le Ligament Collatéral Médial () le long du versant interne du plateau tibial médial

       

  • Lésion isolée du Point d'Angle Postéro Latéral : IRM
    • Mouvement forcé au décours d’un match de handball.

      Lésion avec œdème de la jonction myotendineuse du muscle poplité () au niveau du Point d’Angle Postéro Externe. Le pivot central et les ligaments collatéraux étaient normaux. A noter un antécédent de méniscectomie partielle de la corne antérieure du ménisque latéral ().


       

  • Lésion isolée du Point d'Angle Postéro Latéral 2: IRM
    • Douleur postéro latérale du genou après chute à ski.

      Lésion isolée de la jonction myotendineuse du Tendon Poplité (flèches blanches) avec oedème musculaire de voisinage.

      Le LCA (petites flèches blanches), les ligament collatéraux et les ménisques étaient normaux.

      Il n'y avait pas de contusion osseuse.

       
       
       
  • Bursite Ansérine Secondaire à un Conflit sur Matériel d'Ostéosynthèse
    • Tuméfaction sensible du versant médial du genou après ostéotomie de valgisation.

       

      A la face antéro médiale de la métaphyse tibiale proximale, effraction des têtes de vis ( ) entre les tendons de la Patte d'Oie (Sartorius, Gracile et Semitendineux) avec conflit tendineux ( ), bursite mosérée ( ) et hyperhémie au doppler couleur ( ).

       

  • Bursite Pré Patellaire
    • Tuméfaction antérieure du genou chez un poseur de moquette.

       

      Collection liquidienne () localisée en superficie du Tendon Patellaire (), à la face profond des tissus sous cutanés () avec discrète hyperhémie en périphérie (). Vidange échoguidée () avec évacuation complète de la collection ().

       

  • Biceps Fémoral : Désinsertion.
    • Gonalgie externe après mouvement forcé en varus - rotation interne.

       

      Désinsertion avec rétraction minime du tendon du Biceps Fémoral (). Normalité du Ligament Colatéral Latéral (). Les ménisques et le pivot central étaient sans particularité.

       

  • Tendon patellaire : tophus
    • Homme de 32 ans, en surpoids, présentant des douleurs subaiguës du compartiment antérieur du genou droit. Notion d'arthrite aiguë du premier rayon du pied droit il y a quelques mois, ayant conduit au dianostic de goutte.

      IRM demandée à la recherche d'une chondropathie antérieure.

      L'examen montre un nodule situé à la face antérieure de l'enthèse distale du tendon patellaire (flèche bleue), en hypersignal DP Fat Sat, dilacérant les fibres tendineuses.

      Il s'y associe un épaississement pseudo-nodulaire moins volumineux, situé à la face antérieure et latérale de la patella (flèche orange), sans oedème patellaire, en hypersignal DP Fat Sat.

      En échographie, la première lésion se traduit par un nodule hypoéchogène hétérogène (étoile bleue), avec microponctuations hyerpéchogènes (flèche verte), enchassé à la face antérieure de l'enthèse tibiale du tendon patellaire, avec hyperhémie importante plutôt périphérique.

      On retrouve le deuxième nodule pré-patellaire (étoile orange) de l'expansion tendineuse du tendon quadricipital.

      Ces lésions sont évocatrices de tophus intra-tendineux.